Bonjour à toutes et à tous,

Vous trouverez ci-dessous l'étude du cabinet financier COMÈTE pour la commune de Lans en Vercors portant sur le diagnostic du budget communal et sur la mise à jour du Plan Pluriannuel d’investissement (PPI).

Bonjour à toutes et à tous,

Afin de partager avec le plus grand nombre le contenu de l'étude du cabinet financier COMETE (missionné en avril pour actualiser la prospective financière commandée en 2012 par l’ancienne municipalité) portant sur le diagnostic du budget communal et sur la mise à jour du Plan Pluriannuel d’investissement (PPI), une réunion publique se déroulera ce vendredi 12 septembre 2014 à 20h30 à la salle des fêtes. Elle sera suivie par une présentation des actions à court et moyen termes par le maire.

Bonjour à toutes et à tous,

Toujours pour faire suite à l'article de presse paru hier dans les colonnes du Dauphiné, ci-dessous les éclaircissements que nous aurions souhaité apporter, si toutefois nous en avions eu la possibilité ...

1 - « Le Code général des collectivités territoriales (CGCT) stipule que les indemnités des maires sont définies à l'article L 2123-23 du CGCT en fonction de la taille de la commune, en pourcentage de l'indice brut terminal de l'échelle indiciaire de la fonction publique (dit : indice 1015). » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Maire_(France)

2 - Afin de servir au mieux la commune de Lans, et dans le souci de pouvoir accorder à ses  habitants un maximum de son temps, Michael Kraemer a du réduire de façon conséquente son activité professionnelle. Cette baisse d'activité ayant directement impacté ses revenus, le conseil municipal a répondu favorablement et à l'unanimité à sa proposition d'augmentation des indemnités de maire. Par ailleurs, Michael Kraemer n'a pas augmenté son indemnité, il n'en avait pas avant. Elle a été fixée, au début de son mandat,  à un niveau qui lui permette d'assurer de manière la plus efficace ses fonctions de maire. L'indemnité (et non le salaire) de M. Kraemer est, de ce fait, supérieure à celle de l'ancien maire qui conservait, lui, l'intégralité de sa pension de retraité.

3 - L'indemnité du maire a été votée à l'unanimité (y compris par M. JP Gouttenoire) au cours de la première réunion du conseil, le 28 mars 2014. Son montant est inférieur au maximum prévu par la loi (compte rendu de la réunion du conseil disponible ici : http://www.lansenvercors.fr/tzr/scripts/downloader2.php?filename=T004/fichier/41/58/4yarxiyfs3zv&mime=application/pdf&originalname=CR_28_mars_2014_V2.pdf)

4 - Lans en Vercors est devenue une commune de plus de 2500 habitants avec des implications nouvelles et les contraintes qui y sont liées, malgré tout, le conseil municipal a décidé de ne pas augmenter le nombre d'adjoints comme la loi nous y autorisait, en le limitant à 5.

5 - Enfin, et toujours dans une optique de contrôle des dépenses, chaque membre du conseil municipal percevant des indemnités ne pourra désormais plus prétendre au remboursement de ses frais de représentation. L'ensemble des rémunérations du conseil municipal demeure ainsi inférieur au plafond fixé par la loi.

merci à tous,

Bonjour à toutes et à tous,

Hier, lundi 5 mai 2014, un journal de la presse quotidienne régionale française a publié sur son site internet ainsi que sur sa sortie papier un article diffamatoire à l'encontre M. le Maire, Michael Kraemer. De nombreux autres journalistes ont été sollicités dans le but de relayer cette non information. Très vite, beaucoup ont compris qu'il s'agissait là de basses manœuvres politiciennes orchestrées par M. Jean-Paul Gouttenoire, pour qui la défaite ne semble donc toujours pas avoir été digérée …

Une fois le mal fait et leurs articles publiés, certain de ces "journalistes" ont répondu à M. Le Maire, extraits :

- "Mais je n’avais pas pris soin, en revanche, de vous contacter, pour entendre votre point de vue. Par votre mail, c’est désormais chose faite."

- "La rédaction n'a contacté que le responsable de l'opposition, nous nous en excusons."

- "Nous avons simplement rédigé notre article sur la base de celui de notre confrère du Dauphiné Libéré."

- "Nous sommes désolés du traitement de cette information, et nous nous engageons la prochaine fois à contacter les deux parties concernées."

Nous déplorons avec force cet acharnement médiatique dont a fait preuve M. Michael Kraemer.

Au sortir des élections, l'opposition, avec à sa tête M. Jean-Paul Gouttenoire, s'était clairement positionnée comme "constructive", elle a été hier destructrice, non pas pour son maire et ses élus qui gardent la confiance de la majorité de la population, mais pour l'image du village de Lans en Vercors et de ses habitants !

La lettre d’information de Lans sera prochainement publiée et distribuée dans les boites aux lettres, nous reviendrons bien entendu sur cet événement dont les Lantiers auraient largement pu se passer.

Bien à vous,

Bonjour à toutes et à tous,

La communication du maire et de son conseil municipal va bien entendu perdurer de façon régulière à partir de ce site. Il est à noter cependant que l'adresse pourrait être prochainement remaniée, nous opérerons alors les redirections adéquates afin que cette modification soit transparente pour tous. Nous recentrerons également les contenus autour des actualités du village, des projets sur lesquels nous nous sommes engagés etc ... Tous les articles relatifs à la campagne électorale seront alors archivés.

Sachez enfin que le prochain conseil municipal de la commune se déroulera le jeudi 17 avril prochain à 20h30.

Michael Kraemer

Ps : parce que la rumeur est la fumée du bruit, Non, nous n'allons pas détruire le Centre Culturel, et Non, nous n'allons pas faire de ce même centre un casino. Le Centre Culturel sera exploité tel qu'il doit l'être et selon les conseils d'experts en la matière.